Les chiffres du 4ème mois resteront atypiques du fait de notre longue pause à Istanbul pour attendre notre nouveau cadre, arriver à lui faire passer la douane et faire toute la mécanique.

5687 km
C’est le nombre total de kilomètres que nous avons parcouru en tandem du 7 octobre au 6 février 2018 (soit 807 km pour le 4e mois, presque deux fois moins que le mois précédent).

Toujours 5 pays traversés
Ça aurait pu être différent si on avait pris l’option de faire envoyer le nouveau cadre en Bulgarie et d’aller le chercher là bas pour éviter les problèmes de douane !

12 jours pédalés sur 31
Soit beaucoup de jours de repos total ! On a repris du poids, gagné en patience mais aussi visité la très belle Istanbul et rencontré des gens super sympa ! Par contre on a sans doute un peu surexploité notre capital congés : il va falloir être parcimonieux désormais…

67,25 Km/jour pédalé en moyenne
Plutôt élevé de ce côté là. Les journées avant Istanbul ont été relativement costaudes, malgré du dénivelé et du vent de face. Et on est reparti sur les chapeaux de roues depuis quelques jours : rdv en mars pour voir le compteur exploser !

Seulement 8km de piste pour ce 4ème mois
Un nouvel indicateur pour ce 4ème mois : la répartition de nos kilomètres selon le type de route (piste, autoroute,…) :

La prochaine fois on essaye de compléter avec les mois précèdent pour comparer les différentes régions entre elles. Pour ce 4ème mois on a évité les pistes et pris quelques 2x2voies, finalement assez fréquentes en Turquie, en proportion du réseau routier total.

22 nuits chez l’habitant !
C’est évidemment grâce au merveilleux accueil que nous a fait Coraline à Istanbul pendant une bonne semaine. On vous invite à la suivre sur les réseaux sociaux d’ailleurs, surtout si vous êtes un peu branché triathlon. Et la prochaine fois on comptera bien sûr les nuits chez elle dans la catégorie famille / amis ! Mais on peut aussi compter sur un sens de l’accueil merveilleux : plusieurs invitations à dormir spontanées et un réseau warmshower hyper réactif ! On vous prépare d’ailleurs un petit article dédié à l’hospitalité. Et on arrive encore à bivouaquer du fait d’un hiver doux et pas trop humide.
Plus précisément :

Une deuxième crevaison, une nouvelle chaîne, un nouveau boîtier de pédalier, vidange du rohloff et quelques heures de mécanique pour changer le cadre
On ne revient pas sur l’épisode du nouveau cadre (par contre on remercie une nouvelle fois de Gürsel Akay pour son aide : si jamais vous avez besoin d’un magasin de vélo ou d’un dépannage à Istanbul, n’hésitez surtout pas, d’autant plus que Gürsel parle très bien français !
À part ça on en a profité pour changer quelques éléments et vidanger notre boîtier de vitesse rohloff (à faire tous les 5000km environ).

5 articles et 15 tweets
On a un peu coupé le flux pendant notre séjour stambouliote, accaparés par nos soucis mecaniques. Mais on s’y remet avec envie ! Et on s’est même mis à Instagram !! Merci Coraline au passage pour la formation en express.

19 traversées du Bosphore en bateau
Ce fut vraiment notre moyen de transport stambouliote préféré, qui nous a permis de changer de continents plusieurs fois par jours (en passant de la rive européenne, et notamment le quartier touristique, à la rive asiatique où nous logis, notamment le très animé quartier de Kadikoy, et ses voisins plus calmes et vélo-friendly, Fenerbahce et Bostanci)  ! On a même vu des dauphins un jour ! On croise aussi un tas de cargo et pétroliers qui vont et viennent depuis la Mer Noire. Décidément le bateau nous plaît…

DSC02580

 

Audrey & Julien, les Pignons Voyageurs

%d blogueurs aiment cette page :