En mai (notre 8ème mois de voyage) fais ce qu’il te plaît. Ce qui nous plaît ? La montagne, prendre un peu de hauteur et explorer l’Asie Centrale.

11 796 km
C’est le nombre total de kilomètres que nous avons parcouru en tandem du 7 octobre 2017 au 6 juin 2018 (soit 1620 km pour le 7ème mois). Un petit mois d’un point de vue kilométrique, mais c’était quand même sportif !

23 jours pédalés sur 31
On s’est accordé 2 jours de pause au milieu du mois pour se remettre d’une petite turista, et puis on est en vacances depuis quelques jours, pour visiter le Kirghizstan avec Lauriane, la sœur de Julien ! On vous reparle bientôt de nos aventures non-cyclistes, promis !

12 tweets et 5 articles
C’est un peu la première fois qu’on se sent déconnecté. Dans le Pamir les connexions ne sont pas toujours évidentes. Résultat : plus de 2 fois moins de tweet que d’habitude ! Et accessoirement, notre matériel de communication commence à fatiguer : le portable d’Audrey n’a plus d’écran fonctionnel et celui de Julien a eu envie, lui aussi, de prendre un bain dans les sources d’eau chaude…

32 cyclos rencontrés ce mois ci
Nous avons croisé pas mal de collègues cyclistes. Et surtout beaucoup plus que les mois précédents : 80% de nos rencontres ont eu lieu ce derniers mois. Peut-être parce qu’on entre dans la belle saison. Mais sans doute aussi parce que le Pamir est un itinéraire cycliste renommé et une sorte de passage obligé, entre un Afghanistan pas recommandé et les très grands espaces kazakhs et russes. Autre élément étonnant : la part de français parmi ces rencontres :

Un engouement pour le vélo dans notre pays ?

70,4 Km/jour pédalé en moyenne
La moyenne journalière a sacrément baissé ce mois-ci. Pourtant on a passé du temps sur le vélo. Simplement, les pistes et le dénivelé ralentissent nécessairement les cyclos que nous sommes. Il paraît que les routes chinoises sont excellentes : hâte d’y être !

4655m
Le point le plus haut atteint en vélo depuis le début du voyage. Presque le Mont Blanc ! On est monté par étapes, après plusieurs jours sur un plateau à 4000m, et on n’a pas ressenti de gêne particulière.

18 nuits en bivouac

La répartition des nuitées à bien changé, avec la quasi disparition des nuits chez l’habitant. En Ouzbékistan, accueillir des étrangers chez soi est interdit. Et au Tadjikistan, la route du Pamir étant assez touristique, on a plutôt tendance à vous orienter vers une chambre d’hôte qu’à vous accueillir gracieusement, ce qui se comprend.

4180m
Notre plus haut bivouac. C’était frisquet mais pas autant que certaines nuits grecques ou turques !

DSC06269

10 pays visités
Avec l’Asie centrale, le compteur des pays visités s’affole ! On est entré dans un méli-mélo de frontières et d’enclaves voulu par Staline pour fragmenter les populations. Heureusement, ce ne sont pas les pays les plus compliqués pour ce qui est des visas et des passages de douanes !

Audrey & Julien, les Pignons Voyageurs

%d blogueurs aiment cette page :