1er décembre 2018. Nous voilà de retour à la vie sédentaire depuis 3 mois. 3 mois qui sont passés à la vitesse de la lumière. Comme si notre arrivée à la Porte de la Villette nous avait fait basculer dans une autre dimension temporelle. Re-Basculer à vrai dire, puisque nous avons retrouvé, un peu rapidement, notre rythme effréné d' »avant-voyage ». La course folle des semaines vélo-boulot-dodo. Quelques apéros qui viennent agrémenter la semaine. Le freesby ou la piscine du mercredi soir pour garder la ligne. Et l’enchaînement des weekends « retrouvailles » avec familles et amis. Qu’on s’entende bien : toutes ces activités nous plaisent beaucoup et ne sont absolument pas vécues comme des contraintes ! Mais le changement de rythme est certainement le plus difficile à vivre, après une année de lenteur. On vous rassure tout de même : nous allons très bien et le retour à la vie « normale » est beaucoup plus facile qu’on le craignait ! Malgré le changement de rythme brutal, et quelques moments de nostalgie à l’heure où le soleil décline et qu’il est alors l’heure de chercher un bivouac !

Quels sont donc les ingrédients nous permettent d’atterrir avec plaisir dans notre nouvelle vie ?

On vous les cite pêle-même rapidement. D’abord nous découvrons une nouvelle ville (Angers, pour ceux qui ont un peu décroché) où tout peut se faire à vélo (y compris aller acheter une nouvelle couette deux places (en duvet pour garder les bonnes habitudes!) ou notre nouveau lombri-composteur !


Visite du château d’Angers avec les parents d’Audrey

Et nous avons hâte de ressortir Roméo au printemps pour découvrir également la région, riche en châteaux, jolis villages et vignobles. Le deuxième ingrédient clé de notre retour « réussi » c’est incontestablement nos nouveaux boulots respectifs (passionnants pour l’un comme pour l’autre, dans lesquels on ne s’ennuie pas et donc les journées passent vite!). Enfin, l’installation dans notre nouvelle maison (bien plus grande que la tente!), les rencontres (encore et toujours) et aussi de nombreux projets à venir, à commencer par l’arrivée prévue au début du printemps d’un mini-pignon (#MadeInChina).


Première sortie de Roméo en Maine-et-Loire : vivement le printemps !

Un élément qui pèse également sans doute dans la balance de ce retour sans déprime, c’est que notre départ n’a jamais été synonyme de fuite. Nous étions heureux dans « notre vie d’avant », et avions « juste » le « rêve » de vivre cette aventure. Nous sommes aujourd’hui très heureux de retrouver nos proches et notre pays (dans lequel nous nous sentons bien et où tout ne va pas si mal), et de construire notre nid familial après 11 mois de migration.

Alors qu’est-ce qui a changé pour nous finalement ? Que retenons nous de cette belle année ?

Difficile de résumer ce que l’on retient : des rencontres, des échanges, des sourires, des émotions, des belles découvertes culturelles, des autres modes de vie et de pensée qui interpellent les nôtres, et de très belles soirées hébergés chez l’habitant, la chance d’être français,… Et également le bonheur de vivre « autrement », simplement, doucement, au rythme de nos coups de pédales et donc de notre forme, avec 4 slips, des livres et un réchaud sans s’encombrer de matériels superflus et de pensées parasites. Pour autant, nous n’avons pas changé grand chose de notre quotidien sédentaire. Finalement, nous n’avons pas la sensation d’être revenus plus écolo, ni plus révolutionnaire qu’avant, peut-être juste un peu moins matérialistes. Mais finalement, nos armoires sont toujours remplies (trop remplies) de fringues (inutiles pour les trois-quart) !

Alors oui, nous avons pleinement profité de cette année exceptionnelle, mais on est actuellement très heureux de « nidifier » un moment à Angers. Pour combien de temps ? Ça, on ne le sait pas ! Car une chose est sûre, nous avons toujours la bougeotte, et n’avons pas spécialement envie de nous projeter 10 ans dans la même ville, aussi sympa soit-elle. Et l’envie de repartir à vélo nous chatouillera sans doutes les doigts de pieds d’ici quelques années ! Dans 5, 10 ou 15 ans, avec marmots dans les carrioles, ça ne nous fait plus peur !

Jusqu’à la prochaine virée d’envergure, il est donc temps de mettre en sommeil ce blog qui nous a occupé avec plaisir pendant notre voyage. Merci à tous nos lecteurs pour votre assiduité et commentaires, qui nous donnaient chaque jour donc plus envie de partager nos impressions ! Et rendez-vous dans quelques années pour de nouvelles aventures cyclopédiques !

Audrey & Julien, Les Pignons Voyageurs

%d blogueurs aiment cette page :