Juillet : 10ème mois de voyage des Pignons. Le mois du transfert Asie-Europe. Une grosse séquence transport-frontière donc, mais aussi quelques jours de vélo intercalés. Et la reprise du voyage en Suède, avec un goût de fin d’aventure.

14 114 km
C’est le nombre total de kilomètres que nous avons parcouru en tandem du 7 octobre 2017 au 6 août 2018 (soit 1360 km pour le 10ème mois). La barre des 16 000km que nous nous étions fixé pour la totalité du voyage commence à se dessiner. Il y a encore pas longtemps cela nous paraissait très lointain…

18 jours pédalés sur 31
On a eu deux types de journées ce mois-ci : des grosses journées bien roulantes avant (en Chine) et après (en Suède) le transfert, et des petites journées dans ou autour des villes étapes de notre transfert. On a trouvé que le vélo était une assez bonne manière de visiter des villes en un temps records : St Petersbourg, Helsinki, Stockholm… Toutes s’y prêtent assez bien.

3 frontières franchies
Conséquence du transfert. Chine-Kazakhstan : 9 heures en tout, la police chinoise fouille le bus entier, on en ratera la finale de la coupe du monde de football… Kazakhstan-Russie : contrôle à bord du train, on a droit à quelques questions « politiques » après examen de notre visa : « qu’êtes vous allé faire en Iran ? Transportez vous de la littérature politique ou religieuse ? »… Russie-Europe : notre visa un peu spécial nécessite apparemment une dernière vérification auprès du bureau central. Mais maintenant, on est dans l’espace Shengen, c’est terminé !

6 heures et 23 minutes
Notre temps d’escale à Moscou ! On a quand même eu le temps d’aller voir la place rouge entre nos deux trains. Roméo est resté à la consigne à bagages par contre… On aurait aimé y rester un ou deux jours mais la politique russe en matière de visa conjuguée aux horaires de bateau assez restreints ne nous ont pas permis de faire mieux…

DSC07517

 

71,6 Km/jour pédalé en moyenne
A peu près dans notre moyenne depuis le début du voyage. Mais de manière assez irrégulière : avec 8 journées à plus de 100km, on égale notre record du mois d’avril avec son épisode turkmène. À côté de ça, plein de petites journées « touristiques » à 30-40km, à Almaty, St Petersbourg…

7 nuits dans le bus, le train ou le bateau 

Autre conséquence de ce long transfert : on a passé pas mal de temps dans les transports, et notamment pas mal de nuits ! Mais globalement c’est pas si mal : dans le bus on a des vraies couchettes et il y a la clim; les trains sont plus ou moins vieux mais on a toujours notre couchette, un samovar avec de l’eau chaude en permanence pour le thé, et on peut se débarbouiller dans les toilettes, on a juste eu un peu chaud dans le Astana-Moscou; et le bateau c’était grand luxe, avec cabine privée, vue sur la mer…

DSC07506

 

Audrey & Julien, les Pignons Voyageurs

%d blogueurs aiment cette page :