Indicateurs, données, observatoires… Ces outils font partie de la vie professionnelle d’un certain nombre d’entre nous. Ils sont censés nous aider à mieux orienter nos actions. Souvent pénibles à élaborer et à renseigner, ils attirent toujours l’intérêt une fois produits.

Même en route vers de nouveaux horizons, les Pignons n’y échappent pas ! Au quotidien nous suivons de près le kilométrage du jour, également parfois la moyenne horaire (qui est fonction de la topographie et de notre état de forme), l’état de nos dépenses quotidiennes, le nombre de nuits sous tente…

Voici donc un résumé de notre premier mois de voyage en chiffres. Si cela vous plaît nous essaierons de reproduire l’exercice, peut-être avec d’autres indicateurs (n’hésitez pas à en suggérer !).

1645 km
C’est le nombre total de kilomètres que nous avons parcouru en tandem du 7 octobre au 6 novembre 2017

23 jours pédalés sur 31
Et donc 8 jours de repos total (journées où nous ne sommes pas montés sur Roméo). Pour l’ensemble du voyage, nous nous sommes fixé 1 jour de repos par semaine : on est un peu au dessus pour le moment…

71,5 Km/jour pédalé en moyenne
L’amplitude allant de 41 km (journée la plus petite entre les Ancizes et Clermont Ferrand) à 104 km (journée la plus importante entre la plage de Beauduc en Camargue et Aix-en-Provence). Pour le coup, on est au dessus de notre objectif de 60km/jour.

De 12,5 à 17,6km/h de moyenne journalière
Le minimum en Haute-Loire, en montant depuis la vallée de l’Allier jusqu’au pied du Mezenc, avec peu de descentes pour se rattraper. Le max entre St Gervais et Nîmes, grâce au mistral et à la « pause » de 4 jours juste avant.

66,9 km/h
Il s’agit de notre vitesse maximale, atteinte dans une belle descente avec beaucoup de visibilité entre St Privat d’Allier et Bains.

13 nuits en tente
Et donc le reste dans de vrais lits ! Plus précisément :

Au passage un énorme merci à tous nos hôtes : Martine & Gilbert, Michel & Lili, Timothe, Bérengère, Arnaud & Valérie, Katell & Quentin, Patrick & Marie-jo, Antonin & Paola, Rosette, Bernard & Noëlle ! Nous avons été bien chouchoutés en France…

1450m
Notre altitude maximale atteinte sur le plateau de Mézenc entre Haute-Loire et Ardèche. Ça montait bien…un record peut être battu dans quelques jours dans les Appenins…

2 épisodes de pluie
Le premier très court à Vallon-Pont-d’arc, le second depuis que nous sommes en Italie. Globalement on s’en sort très bien.

Zéro bobo
Ni pour nous ni pour Roméo !

%d blogueurs aiment cette page :